Pour le député national Jean Baudouin Mayo, l’octroi “sans règle” des autorisations de bâtir est l’une des causes des inondations et éboulements qui ont causé la mort de 45 personnes suite aux pluies diluviennes dans la ville de Kinshasa.

«Regardez la voirie, le drainage, l’État a démissionné. On ne peut pas construire n’importe où ou n’importe comment. Vous avez vu le spectacle de la ville, il n’y a plus des quartiers pour de simples et celles à étage. Lorsque le colon a construit Bandal, Matete, Lemba, il y avait des périmètres pour ces deux types de construction. Mais aujourd’hui ça n’existe plus, on se bombe la poitrine, on se dit ministre de l’Urbanisme et Habitat et tout ce qu’on fait, on donne des autorisations de bâtir en désordre et on vend en désordre les maisons de l’État. Il faut que les médiocres dégagent », a-t-il dit. Lire la suite